Comment récupérer des points sur son permis de conduire ?

Sous la forme d’un stage de 2 jours, il est possible de récupérer 4 points crédités sur son permis de conduire dès le lendemain du stage permis à points. 

Qu’est-ce qu’un stage de récupération de points

Les stages de récupération de points sont des formations de 2 jours consécutifs pour sensibiliser les conducteurs à la sécurité routière. Agréés par les préfectures, il faut respecter le délai de 1 an et 1 jour entre deux stages et posséder un permis valide.

Il peut s’agir de suivre un stage volontaire, après une infraction commise et un retrait de points, qui permettra une récupération automatique de 4 points ou d’un stage obligatoire en permis probatoire. Les points sont récupérables dès le lendemain du stage.

Le stage volontaire ou obligatoire

Il y a des conditions pour pouvoir passer un stage volontaire et récupérer ses 4 points :

  • avoir moins de 12 points sur son permis de conduire après une infraction et un retrait de points.
  • Ne pas avoir d’invalidation de permis de conduire
  • Tenir compte du délai d’un an et d’un jour entre 2 formations

Il vous suffira de vous inscrire pour suivre un stage de permis à points et présenter une pièce justificative (avis de suspension ou avis de rétention des gendarmes de 72 h maximum). Celle-ci remplacera la photocopie de votre permis de conduire.

Bien sûr, il est important de connaître son capital de points restant sous forme de relevé d’information intégral. Vous le trouverez sur le site du gouvernement “Telepoint” ou en faisant un courrier recommandé à la préfecture. Vous pouvez aussi vérifier sur la lettre que vous recevrez après votre infraction routière.

Il sera possible de faire un stage en urgence après une invalidation de votre permis, si celui-ci à un nombre de points trop faible ou si vous n’en avez plus. L’on perd des points après une conduite sous alcoolémie ou stupéfiants, un excès de vitesse ou l’usage de son téléphone au volant, mettant en danger les usagers de la route et la sienne.

Ces stages sont obligatoires pour de jeunes conducteurs sous la forme d’un stage probatoire, après un retrait de 3 points ou plus. Cela permet de récupérer, au conducteur, 4 points de permis de conduire dans la limite de son solde maximum.

Comment se passe un stage de récupération de points permis

Le stage dure 14 heures sur la période de 2 jours. Il doit obligatoirement se passer dans un centre de formation agréé par la Préfecture. Ce programme suit un déroulement défini par le Ministère de l’intérieur doit mettre les usagers inconscients face à leurs comportements dangereux mais aussi aux infractions commises sur la route.

Les stagiaires sont encadrés par un psychologue et un enseignant spécialisé dans la sécurité routière. Il n’est pas question de tester les connaissances comme en auto-école mais de participer à un stage de sensibilisation. Il est demandé d’être présent pendant les 14 heures de stage et de respecter les horaires.

À la fin du stage, les conducteurs obtiennent une attestation de stage. Cela permet de justifier la récupération de 4 points sur le Fichier National des Permis de Conduire et auprès de la Préfecture. Le centre formateur envoie une attestation à la préfecture et le conducteur en garde un double.

Pour les conducteurs qui doivent repasser leur permis de conduire, sachez qu’il existe des solutions pour repasser le permis en accéléré !