Comment bien choisir un casque de moto ? : Quels sont les critères à prendre en compte

Avant de penser à filer droit vers l’horizon à moto, il est primordial de bien choisir son casque de moto, en plus des autres équipement comme le blouson, le pantalon ou les bottes. Si la sécurité est à privilégier absolument, d’autres critères d’ordre pratique ou esthétique peuvent également influencer votre décision. Quelles sont les différentes formes de casque et leurs spécificités ? Sur quels critères se baser pour votre achat ? Découvrez notre dossier spécial pour trouver LE casque qui vous convient.

Notre sélection des meilleures marques de casque moto

Comme dit précédemment, les casques motos jouent un rôle primordial pour votre sécurité sur la route. Puisqu’une simple chute peut être fatale, il faudrait s’équiper d’un des meilleurs équipements. Cependant, les meilleurs équipements riment très souvent avec les meilleures marques. Voici notre sélection de celles qui représentent à ce jour des références incontournables.

Les casques du constructeur japonais SHOEI

Cette marque de casque moto vient d’un constructeur japonais. Elle est entrée sur le marché depuis la fin des années 50 et intègre le club des leaders du marché. Shoei est une marque de casques moto qui s’adresse en premier lieu aux compétitions spécialement. Avec le temps, sa popularité grimpera aux États-Unis, boosté par un partenariat établi avec le géant HONDA.
Avec ses 500 personnes seulement, cette firme combine l’automatisme et les œuvres manuelles pour la production de ses casques. Côté technologie, il faut souligner que c’est grâce à Shoei qu’on a eu droit à la première calotte réalisée par association de fibre de carbone et de kevlar au cours de l’année 1986 dans la conception du casque GRV. D’ailleurs si vous souhaitez acquérir un casque Shoei nous vous recommandons de passer par cette boutique www.speedway.fr.

Le constructeur italien NOLAN

Nolan nous vient tout droit de l’Italie et a vu le jour grâce à Lander Nocchi. En 1972, ce dernier a voulu mettre en avant des casques moins lourds, et à petits prix en comparaison avec ce que la concurrence proposait, au moyen d’un composant importé depuis les États-Unis : le Lexan.
Avec un succès époustouflant en Europe et dans le monde entier par la suite, Nolan donnera vie à deux marques de casque moto à l’instar de Grex et X-Lite respectivement en 1993 et 1998. Le Ncom fit son entrée en 2005, mettant en évidence les systèmes de communication par Bluetooth que renferment les casques.

La marque française SHARK

Marque française de casques moto, Shark a vu le jour à Marseille au cours de l’année 1986 à la suite de nombreuses années d’expérience familiale dans le cyclo avant de se tourner vers les motos. En enchainant de nombreux succès, Shark a vu ses casques s’aligner aux premières loges des ventes en France en 2000 tout en étant bien représentés hors des frontières françaises.
Les modèles en fibre sont élaborés par une usine thaïlandaise pendant qu’au Portugal, une autre se charge de ceux en résine thermoplastique injectée. C’est grâce à Shark qu’on verra le casque numéro 1 modulable ayant une double homologation intégrale. Il s’agit du “Evoline” mis sur le marché en 2007.

HJC : une conception coréenne

Bien que son développement ait commencé en 1971, la marque coréenne élaboratrice de casques a conquis le marché aux États-Unis depuis 1992 et reste encore aujourd’hui numéro 1 sur le marché. C’est là le résultat de son expérience et de toute son efficacité qui permettent de mettre en avant des produits futuristes d’excellente qualité.
Au nombre des multiples technologies dont il est doté, on retrouve la technologie PIM qui compose les calottes des casques HJC. Elle représente l’une des plus intéressantes. Elle ne compte pas moins de six couches diverses superposées. Tout ce qu’il faut pour vous offrir un accessoire de bonne qualité.

Scorpion : une autre Coréenne

Avec ses premiers modèles apparus en 2007, la marque Scorpion représente une nouvelle marque coréenne de casques de moto qui est toujours à ses débuts sur le marché. Elle s’est fait connaître grâce à son modèle unique bénéficiant d’un excellent rapport qualité prix et de plein d’options incroyables : le casque intégral Exo 1000 Air.
L’un des avantages les plus favorables à opter pour une conception Scorpion est qu’elle sera dotée de sa technologie personnalisée Airlift. C’est un système équipé de coussins d’air gonflés situés au niveau des joues afin de parfaitement adapter le casque au visage du pilote.

Le modèle de la marque AGV

La marque italienne fabricante de casques moto depuis 1949 a conçu son tout premier modèle de casque jet en fibre de verre à 100% en 1954. Pour finalement assister à la conception des intégraux par la marque AGV, il faudra attendre les années 67. Leur succès complet lors des compétitions est dû à la collaboration avec des pilotes aguerris tels que Pagani ou Agostini.
C’est ce qui permet encore aujourd’hui que la marque Italienne AGV occupe une place importante lors des compétitions et surtout au MotoGP.

La marque ARAI

Avant de commencer par concevoir des casques destinés à l’armée lors de la Seconde Guerre mondiale, la marque nippone a commencé par la fabrication de chapeaux à usage quotidien. Cependant, ce qui lui a valu son titre de fabricant haut de gammes numéro 1 au Japon est sa conception de casques moto en fibre de verre doublé de styropore à l’intérieur ayant vu le jour dans les années 50.
La marque ARAI jouit donc aujourd’hui d’une excellente réputation sur le marché pour ce qui est de la qualité et des performances incontestables de ses produits.

La conception allemande Schuberth

Le premier modèle de casque moto de la marque allemande Schuberth a été conçu en 1954. Chaque génération de casque conçu par la marque présente de multiples innovations technologiques. Elle est l’innovatrice du tout premier casque en composite fabriqué en 1976 et également du premier casque modulable mis en place en 1999.
Aujourd’hui, en raison du confort qu’ils procurent et de leur efficacité les casques de la marque Schuberth sont les plus adoptés dans l’environnement de la formule 1.

La marque LS2

Encore moins populaire auprès du grand public, la marque chinoise LS2 a pris fonction récemment, plus précisément en 2008 en France. Elle met à la disposition des utilisateurs des casques appropriés pour moto et pour scooter avec un bon rapport qualité prix.

Les différentes formes de casques de moto

Parmi tous les casques de moto disponibles sur le marché, pas facile de fixer son choix sur un modèle en particulier. En fonction de vos besoins et de son utilisation, trouvez le casque répondant le mieux à vos attentes.

Le casque intégral : la meilleure protection

Le casque moto intégral est incontestablement celui qui offre la meilleure protection. Muni d’une mentonnière rigide et solidaire de la calotte, il offre un niveau de sécurité optimal. Particulièrement adapté pour la conduite à haute vitesse, il est idéal tant dans des conditions sportives que dans un usage routier régulier. Toutefois, le haut niveau de sécurité du casque intégral le rend plus lourd et moins ventilé que d’autres modèles ce qui peut le rendre inconfortable en été.

Le casque jet : le citadin

Idéal pour un usage routier citadin, le casque jet est un modèle très apprécié des conducteurs de deux et trois roues. En plus d’un prix de vente accessible, il est léger et offre un champ de vision très ouvert. Si ce type de casque offre une plus grande liberté en permettant d’avoir le visage dégagé à moto, il est aussi moins sécure que les autres modèles : il est donc préférable de le réserver pour des trajets à faible vitesse. Le casque jet se décline en une multitude de styles différents, du plus rétro au plus contemporain.

Le casque modulable : le modèle flexible

Si vous avez du mal à trancher entre le haut niveau de sécurité du casque intégral et le sentiment de liberté du casque jet, le casque modulable peut se révéler être un excellent compromis. Doté d’une mentonnière relevable, il permet d’améliorer le confort du conducteur à l’arrêt ou à faible allure tout en garantissant une protection optimale lors des trajets plus longs à une vitesse plus importante. Bien que sa flexibilité soit un atout non négligeable, le casque modulable est donc par nature plus lourd que le modèle intégral. Il est par ailleurs conseillé d’opter pour un modèle de casque intégral homologué P/J (intégral et jet).

Le casque tout terrain : pour sortir des sentiers battus

Pensé pour les amateurs de cross ou de trial, le casque tout terrain se destine à un usage sportif ou de compétition. Avec leur design résolument sport à la mentonnière massive et à la visière profilée, les casques tout terrain sont particulièrement ventilés et légers. Le niveau de protection du casque tout terrain varie sensiblement d’un modèle à l’autre, mieux vaut donc se faire conseiller par un professionnel si on est novice.

Quels critères prendre en compte pour l’achat d’un casque de moto ?

Au moment de l’achat d’un casque de moto, plusieurs critères essentiels doivent être pris en compte pour assurer la sécurité et le confort de l’utilisateur :

La taille

Pour des raisons de sécurité et de confort, un casque de moto doit être adapté à votre tour de tête : il ne doit pas serrer au point de provoquer des douleurs au niveau du front ou des oreilles mais doit toutefois bien rester en place, surtout lorsque vous tournez la tête. A l’achat, le casque neuf peut être difficile à porter et engendrer un inconfort. Pas de panique, au fil des utilisations, la mousse intérieure va se tasser pour finir par épouser votre tour de tête à la perfection et le casque sera ainsi plus confortable.

La ventilation

Pour éviter la formation de buée ou la surchauffe en cas de hausse des températures, la ventilation d’un casque de moto est un point essentiel sur lequel il mérite de s’attarder. Avant de vous tourner vers un modèle très ventilé, sachez que les systèmes de ventilation intégrés au casque favorisent les bruits parasites pouvant provoquer une gène lors de la conduite.

Le poids

Directement lié au confort du conducteur, le poids du casque de moto n’est pas sans conséquence sur la conduite. Si le poids d’un modèle dépend du type de matériaux utilisés lors de sa fabrication, un casque léger permet notamment d’éviter une fatigue musculaire trop importante ou encore de faciliter la mobilité de la tête. Enfin, le poids d’un casque de moto doit être en adéquation avec votre morphologie.

L’homologation

Si le port du casque à moto est une obligation légale prévue dans l’article L.431-1 du Code de la route, le modèle choisi doit par ailleurs être homologué par la norme européenne ECE 22,05. Cette norme garantit à l’utilisateur un casque répondant parfaitement aux exigences de sécurité comme par exemple une bonne absorption des chocs. Cette homologation doit être présente sur une étiquette cousue directement sur le casque.

L’étanchéité

Garantie par le joint d’écran, l’étanchéité d’un casque est très importante pour assurer entre autre une bonne visibilité au conducteur de la moto. Elle peut varier en fonction des modèles.

Bien choisir son casque de moto n’est pas si simple surtout lorsque l’on est novice. Entre les différents types de casques et les critères à prendre en compte au moment de l’achat, il est recommandé de demander conseil auprès d’un professionnel afin de trouver le modèle le mieux adapté à vos besoins.