Mise à la casse d’une voiture épave, le dossier 100pour100moteur

Le sujet de la mise à la casse d’une voiture épave est vaste. Nous avons déjà abordé le sujet autour de deux articles évoquant le prix de la vente d’une voiture épave et les solutions offertes à un particulier souhaitant vendre une voiture épave ou accidentée.

Afin d’entrer plus en détail sur ce secteur d’activité, nous vous proposons de découvrir le fonctionnement d’un centre VHU, de ces obligations en matière de dépollution et d’écologie et comment trouver un centre VHU près de chez vous. Il vous sera également spécifié les différents documents utiles lors d’un enlèvement d’une voiture ou d’un autre véhicule épave

Qu’est qu’un Véhicule Hors d’Usage (VHU) ?

Le terme VHU ou Véhicule Hors d’Usage désigne tous les véhicules qui sont destinés à être détruits. Cela peut être des voitures, des camionnettes …

Parmi ces véhicules, on retrouve souvent des véhicules accidentés, avec une panne moteur importante ou des voitures abandonnées depuis longtemps. En règle générale, tout véhicule ne répondant pas aux normes de sécurités en vigueur en France est considéré comme épave.

Lors que vous possédez un véhicule VHU, vous n’avez pas le droit de le brûler ou de l’abandonner quelque part dans la nature. En effet ces véhicules sont polluants et certaines pièces doivent subir des traitements particuliers afin de les dépolluer ou de les recycler.

Les propriétaires voulant se débarrasser de leur véhicule de façon sauvage s’exposent à de lourdes sanctions pouvant aller de la lourde amende à des peines d’emprisonnement.

Dépollution des véhicules VHU

Dans la même optique que pour le recyclage, le centre VHU a le devoir de mettre en œuvre des processus de dépollution.

En effet, la loi prévoit une obligation de dépollution. Cela passe notamment par :

  • Retirer les liquides polluants du véhicule (huiles de moteur, essence, liquide de refroidissement)
  • Retirer les pneumatiques
  • Supprimer les certains filtres présents dans le moteur
  • Retirer les batteries du véhicule

Une fois retirés du véhicule, ces différentes pièces et fluides vont devoir subir des traitements spécifiques afin d’éviter tout risque de pollution.

Une fois ces substances ou pièces retirées de du véhicule, celui va pouvoir être pris en charge dans un processus de recyclage visant à récupérer toutes les pièces pouvant être réutilisées sur des véhicules encore en circulation

Recyclage des véhicule VHU

Les centres VHU doivent être capables d’extraire certaines pièces des véhicules VHU afin d’être recyclées. En effet la directive européenne 2000/53/CE autorise la revente de pièces de réutilisation et favorise l’utilisation de pièces recyclées.

Le but de cela est d’arriver à un taux de recyclage et de réutilisation de plus de 85% lors qu’un véhicule hors d’usage arrive dans un centre VHU.

Afin de stimuler le marché des pièces recyclées, certaines dispositions ont été mise en place. Les constructeurs automobiles présents en France doivent notamment créer un réseau constitué de centre Véhicule Hors d’Usage.

L’Art. L.121-117. Stipule également que les professionnels automobiles vendant des services de maintenant de véhicule sont également autorisés à avoir recours à des pièces issues du marché de l’occasion plutôt que recourir systématique à des pièces neuves.

Les pièces ou parties du véhicule de pouvant pas être réutilisées sans traitement (cela peut être notamment le cas pour certaines parties de la carrosserie), seront broyées par des broyeurs professionnels.

Trouver le centre VHU le plus proche : logistique et documents nécessaires

Il existe plus de 1600 centres VHU à travers la France. Ces centre VHU traitent plus d’un million de véhicules chaque année.

Si quelqu’un souhaite mettre sa voiture à la casse, il est indispensable de se rapprocher d’un des centres VHU présents en France. La logistique étant conséquente pour transporter le véhicule, il est grandement recommandé de contacter un épaviste VHU proche de l’endroit de stockage du véhicule.

Lorsque vous souhaitez vous débarrasser d’un véhicule épave via un épaviste agréé, il vous sera alors demandé plusieurs documents comme :

En cas de véhicules accidentés, d’autres documents peuvent être requis et demandés par le professionnel.

En résumé, le secteur de la récupération d’épaves de véhicule est très encadré. De nombreuses dispositions de l’Etat ont été faites afin de rendre le processus de destruction plus respectueux de l’environnement. Afin de procéder à un enlèvement d’épave, il est essentiel de faire appel à un épaviste agrée pour rester dans la légalité.

Mise à la casse d’une voiture épave, le dossier 100pour100moteur
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *